Avril 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» annonce générale: discord
Histoire de la guilde EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Narm Serosh

»  nouvelle extention
Histoire de la guilde EmptyMar 3 Oct - 21:58 par Delphinéa

» Laria La Bellisima
Histoire de la guilde EmptyDim 1 Oct - 18:34 par Morcus

» débuter sur GW
Histoire de la guilde EmptySam 12 Aoû - 14:59 par Delphinéa

» recettes forge mystique
Histoire de la guilde EmptySam 8 Juil - 14:27 par Delphinéa

» l'épisode 4, suite de l'histoire
Histoire de la guilde EmptyMar 31 Jan - 20:12 par Delphinéa

» Charte de guilde
Histoire de la guilde EmptyMer 10 Aoû - 7:17 par calanderia

» Brace yourself, summer is coming
Histoire de la guilde EmptyJeu 14 Juil - 13:25 par Elven Yerold

» Dans l'ombre du conseil ...
Histoire de la guilde EmptyJeu 7 Juil - 20:57 par Tanja Patte Blanche

Sondage

Êtes-vous favorable à ce que Narm, Tanja et Pattou deviennent membres du nouveau Conseil ?

Histoire de la guilde I_vote_lcap89%Histoire de la guilde I_vote_rcap 89% [ 8 ]
Histoire de la guilde I_vote_lcap11%Histoire de la guilde I_vote_rcap 11% [ 1 ]

Total des votes : 9


Histoire de la guilde

Aller en bas

Histoire de la guilde Empty Histoire de la guilde

Message par Admin le Jeu 9 Juin - 14:30

Cette histoire en résumé, débute dans une prison non loin du promontoire divin.
Le Promontoire divin est la plus grande ville de la nation humaine de Kryte.
Les membres de toutes les races de l'humanité vivent là, dont certains qui ont été exilés ou qui sont incapables de retourner dans leurs territoires d'origine.
Cette ville est un bastion défendu par les Séraphins.
Les Séraphins jouent le rôle d'armée, de police et de protecteurs du peuple.

Dans cette prison, les personnages captifs pouvaient y être détenus pour diverses raisons : dégrisement, opposition politique, erreur judiciaire, vol, coups et blessures ...
Soudain, les échos d’une bataille qui éclate retentirent dans la ville abritant la prison.
Une troupe de centaures la prenaient d'assaut pour la piller.
Une bombe fit sauter un des murs de la prison et le groupe de prisonniers en profita pour s'évader, pendant que les séraphins croisaient le fer avec les assaillants.
Les prisonniers issus de groupes ethniques différents comprirent d'un simple regard qu'en restant groupés ils auraient plus de chance de s'en sortir...
C'est ainsi, en arrivant à s’enfuire de cette ville en proie aux flammes et aux fers des centaures que le groupe resta soudé. Seule cette alliance leur avait permis de recouvrer leur liberté.
Le groupe d'évadés s'enfonça ensuite dans une épaisse forêt, afin d'échapper aux centaures et à leurs geôliers, si d’éventuels survivants étaient encore sur leurs traces. 

Mais dans cette forêt, une autre bataille se déroulait sur le chemin de notre groupe et, attirés par l'idée de se mêler à l'un des deux camps pour augmenter leurs chances, ils s'en approchèrent.
Ils purent alors apercevoir une diligence d’allure noble aux armoiries complexes et humainement pompeuses entourée d’une cohue de brigands aux mines patibulaires, en train d’achever les derniers gardes agonisants et de calmer les chevaux apeurés.
Tapis dans les fourrés et observant discrètement la scène, aucun membre du groupe ne semblait vouloir ouvrir les hostilités.
Apparemment, ils étaient arrivés trop tard…
Mais c’était là un peu vite conclure, car un cri strident de détresse les fit sursauter dans leur cachette.
Agrippée par quatre malandrins, une jeune fille, plutôt bien vêtue se débattait bec et ongle tout en jetant des regards assassins à ses ravisseur, ce qui n’avait pour principal effet que de déclencher une salve de rires gras dans le groupe des pouilleux. Profitant de l'effet de surprise, les évadés s'abattirent sur les ravisseurs de la jeune fille sans défense.
Elle fut tout aussi par notre arrivée salutaire que par l’efficacité mortelle de notre prestation.
Enfin libérée, elle se présenta alors comme une personnalité de la noblesse humaine. Puis, elle nous proposa de devenir ses gardes du corps personnels, puisque ces derniers n'étaient plus de ce monde.
Voyant là, la possibilité d’acquérir une couverture stable le temps que toute l’affaire se tasse, et que ce fut par pur bon cœur ou par pragmatisme cynique, tout le monde finit par accepter l’offre de la noble demoiselle.

Après lui avoir dévoilé nos histoires au complet, et afin d'éviter tout malentendu, nous nous jurâmes fidélité et honneur par un pacte scellant notre fraternité : 
Le « pacte des ombres »

Admin
Admin

Messages : 14
Date d'inscription : 14/03/2015

http://lpdo.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum